Ferme de Bel-Air Grand Est
Neuvy 51310, Marne
03 26 42 88 91
Elevage de poules pondeuses et volailles d'ornement

Comment protéger ses poules des renards ?

Vous avez aperçu rôdant près de votre basse-cour un petit animal de 40 cm de haut, au pelage roux sur le dos et blanc sous le ventre, avec un corps pas très grand d'environ 60 cm de long, un museau pointu et une longue queue touffue ?

Aucun doute possible, c'est un renard !

Jeune renard

Il est présent quasiment partout sur le territoire français. Il a su s’adapter à tous les environnements. On le croise autant dans les plaines céréalières qu'en montagne, dans les zones humides et en bord de mer. Jusque dans Paris et sa petite couronne où il a élu domicile. Des renards ont été aperçus au Bois de Vincennes, au parc des Buttes-Chaumont, sur l'ancienne voie ferrée et dans certains cimetières de grandes villes d'Ile de France .

A la campagne, il sait rester discret. C'est un animal craintif. On en voit rarement deux en même temps car à l'exception de la période de reproduction en janvier et février, ce beau prédateur est plutôt solitaire bien qu'il existe des cas de vie en groupe, un mâle pour plusieurs femelles. Il lui arrive aussi de s'associer à d'autres renards pour chasser. Il s'attaque le plus souvent aux lièvres, aux oiseaux, aux reptiles. Les souris et les rats font également partie de ses proies préférées.

Il a besoin d'environ 500g de nourriture par jour. Il se déplace essentiellement pendant la nuit et reste caché une grande partie de la journée dans son terrier. C'est un chasseur très rusé, extrêmement patient et surtout infatigable. Il peut parcourir une douzaine de kilomètres pendant la nuit. Il est capable de suivre ses futures victimes sur de très longues distances comme il peut aussi rester aux aguets pendant plusieurs heures à attendre le moment propice pour les attraper.

Ce n'est pas un charognard. Ce qui ne l'empêche pas en cas de manque de nourriture de se contenter exceptionnellement d'un cadavre d'animal.

Après une période de gestation qui a duré deux mois, la renarde donne naissance à trois ou cinq petits au mois d'avril ou au mois de mai. Si l'espace dans lequel elle vit n'est pas surpeuplé de renards, son nombre de renardeaux sera plus important.
C'est à cette période de l'année que les attaques dans les basses-cours sont les plus nombreuses. Quand les femelles nourrissent leurs petits, elles n'attendent plus que la nuit tombe pour partir chasser. Leur besoin important en nourriture les rend plus courageuses. Alors elles n'ont pas peur de s'approcher des habitations et viennent faire des ravages dans les basses-cours où elles savent qu'elles trouveront facilement de la nourriture en abondance.

Généralement le renard qui a réussi à s'introduire dans le poulailler ne se contente pas de tuer une seule poule. Il va en tuer plusieurs, une qu'il va dévorer sur place s'il se sent en sécurité et d'autres qu'il va emporter dans son terrier pour se constituer une réserve. S'il n'arrive pas à tout emporter avant le levé du jour, il reviendra le lendemain soir pour prendre le reste.

Comment protéger son poulailler des renards ?

Pour éviter les visites durant la nuit c'est très simple.
Les poules doivent dormir dans un poulailler construit sur une dalle ou un plancher pour éviter les intrusions par en dessous et équipé d'un système de fermeture efficace. Ne pas se contenter d'un simple petit crochet. Le renard est capable de le soulever pour ouvrir la porte. Bien évidemment aucun trou, aucune fenêtre ouverte qui permettrait au renard de rentrer.

Pour ce qui concerne les visites de jour c'est plus compliqué.
Les attaques de jour sont plus rares mais tout aussi dangereuses pour les poules. Il faut construire une clôture solide et haute d'un mètre 75 minimum avec du grillage à petites mailles, enterré d'au moins 20 cm. Attention au grillage soudé à grosse maille ! C'est pas cher mais ça n'empêche pas certains renards de passer au travers. Il est capable d'escalader une petite clôture ou de creuser un trou en dessous.
L'idéal est de poser des dalles ou de lourdes planches de 30 cm de large tout le long de la clôture côté extérieur pour empêcher les renards de creuser sous le grillage.
Si vous avez un chien qui peut passer la journée dehors et qui a la possibilité de naviguer tout autour de l'enclos, c'est un atout supplémentaire. Les renards ont peur des chiens.

La solution la plus efficace.
La solution radicale est la pose d'une clôture électrique pour animaux à condition d'avoir des enfants en âge de comprendre qu'il ne faut pas toucher aux fils et l'installation d'une trappe automatique sur le poulailler qui supprimera le risque d'oublier un soir de fermer la porte.

Est-il utile de tuer les renards ?

Environ 500 000 renards sont tués chaque année en France par les chasseurs, par piégeage ou par déterrage et pourtant les attaques de basse-cour sont toujours aussi nombreuses. Bien qu'il soit toujours classé dans la majorité des départements français comme une espèce susceptible d'occasionner des dégâts, un nuisible donc, tuer le renard qui vient massacrer vos poules n'est pas la solution au problème. Surtout si vous habitez à la campagne. En zone rurale quand un renard est tué, un autre aussitôt s'approprie le territoire laissé vacant.
Vous allez être tranquille pendant quelque temps mais ça recommencera !
Autant laisser vivre ce petit animal et consacrer un peu de temps et d'énergie (investir un peu d'argent aussi) à la sécurisation de votre basse-cour. Le renard est un animal intelligent, il va vite comprendre qu'il n'y a aucun espoir de vous voler des poules et ira chasser ailleurs.

_______________________________________

Mélange pour poules pondeuses

Mélange spécial hiver
14 euros les 20 kg
Description détaillée

____________________________________________

Prochaine vente de poules pondeuses


Vente en cours


Coucou fermière (9 semaines)


Sussex blanche (11 semaines)
Plus de détails

______________________


Poulettes âgées de 8 semaines

Prix : 8 euros

le 24 février
Harco noires / Cendrée grises

le 9 mars
Coucou gris barré de blanc

le 23 mars
Shaver rousses / Sussex blanches

... calendrier à suivre

La vente des poules pondeuses à la ferme de Bel-Air Grand Est commence dès qu'elles atteignent l'âge de 8 semaines au prix de 8 €
______________________

Avertissement !

Les poules pondeuses, les canards, les oies ... comme tous les animaux sont des êtres vivants sensibles à la souffrance. Assurer leur bien-être réclame un peu de temps. Mieux vaut renoncer à leur achat plutôt que de les faire souffrir, faute de temps pour s'en occuper.


Les gardiens de Bel-Air

______________________

La ferme de Bel-Air Grand Est est présente sur facebook.
Vous y trouverez les premiers commentaires de personnes qui sont venues acheter des poules pondeuses à Neuvy.

______________________

Où acheter des poules pondeuses ?
A la ferme de Bel-Air Grand Est
bien sûr !